Les différentes versions de courses automobiles sur route.

Le rallye est discipline du sport auto. Discipline qui regroupe les courses sur routes, sur circuit, neige ou sur terre.

C’est le premier cas qui nous intéressent aujourd’hui dans cet article.

Une course sur route est une course qui se déroule sur une route…..!! C’est une course qui peux se dérouler sur une route fermée à toute autres circulation automobile.

Sauf que dans le cas d’une course automobile, le pilote ne respecte pas le code de la route et se doit de faire le temps le plus court sur un parcours prévu à cet effet.

Il existe différentes disciplines qui forment le groupe « course sur route ».

Premièrement : le rallye.

Discipline qui se pratique avec un pilote et un copilote sur un parcours chronométré de 40 à 300km. Ce parcours est divisé en « spéciale », secteur chronométré ou le pilotes expriment tout leur talents avec des voitures préparées pour cela et conforme à une code technique écrit par la fédération.

Entre les secteurs chronométrés, l’équipage pilote/copilote se déplace sur le route ouverte à la circulation grâce à l’assurance de l’organisateur. Trajet que l’on nomme communément « le routier ». Ce trajet est bien défini et il est strictement interdit de changer de route, sous peine qu’en cas d’accrochage, l’assurance ne prennent pas en charge les frais.

Entre les spéciales, les voitures sont au parc fermé, c’est une espèce de grand parking où les voitures sont garées en attente. Le parc fermé est une zone interdite d’assistance mécanique tout comme le routier.

Entre 3 et 4 fois dans une course, les autos vont se faire belle dans un parc d’assistance. Zone délimitée ou le concurrent à l’obligation de faire son assistance, dès qu’il quitte cette espace, cela est interdit.

Le temps alloué est généralement d’environ 20 à 40min. Dans ce temps, il faut changer les pneus, vérifie les serrages, nettoyer les vitres, mettre de l’essence et éventuellement réparer la voiture si elle en as besoin.

Deuxièmement : la course de côte et le slalom.

La course de côte est une course qui se déroule en « montée ». Chaque montée font de 2 à 8km. Globalement, le conducteur fais 2 montées dites d’essai et trois montées chronométrées. Le pilote est seul dans son auto, il n’as de copilote pour lui annoncer les virages comme ferai un copilote sur un rallye.

Le départ se fait sur une ligne de départ et l’arrivée sur une ligne d’arrivée. le concurrent attent dans la file son moment pour partir; une fois arrivée à la ligne d’arrivée, le concurrent se gare en attendant des instructions de l’organisation afin de pouvoir redescendre sa voiture dans son paddock afin d’y assurer l’assistance mécanique.

Le pilote qui fais de la course de côte ne roule pas sur route ouverte, toute l’infrastructure concernant le déroulement de cette épreuve se fais sur un site unique.

Le slalom reprend exactement les mêmes caractéristiques que la course de côte sauf que cette discipline est plus du « maniement » de la voiture qu’une course de vitesse, même si c’est le pilote le plus rapide qui gagne à la fin.

Certaines voitures éligibles en course de côte et en slalom ne le sont pas en rallye; c’est le cas notamment des prototypes ou de toutes voitures dites monoplaces.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.