Comment s’organiser pour participer à une course.

Avant de pouvoir envisager de participer à une course, il faut regarder si vous travaillez ou pas, dans quel cas, vous devez poser un ou plusieurs jour de congés afin de pouvoir participer à cette épreuve.

pour ma part, une fois que je me suis décider sur une date, je regarde la disponibilité de ma voiture; je m’explique. Je fais le tour des mes pneus savoir si ils sont aptes à avaler les kilomètres que je vais leur mettre, je regarde l’entretien, je regarde si les pannes ou problèmes passés ont été résolus. Je fais également le tour de mon matériel d’assistance et de mon véhicule tracteur histoire d’éviter un problème.

Si je n’ai pas de copilote, je post une petite annonce comme celle ci sur un site de petites annonces rallystique.

Bonjour,

Je recherche une copilote H/F pour le rallye de Lyon Charbo 2019 en 106 XSi VHRS.

Demande moitié engagement.

Merci

Une annonce toute simple, polie, bien écrite.

Les papiers d’inscriptions s’impriment à partir des ASA organisatrices, il suffit de cliquer sur télécharger puis d’imprimer.

Le règlement particulier du rallye ou je participe se trouve également sur le site de l’ASA organisatrice. Le règlement est le document qui regroupe toutes les informations principales du rallye, date et lieu de l’épreuve, les infrastructures, spéciales et kilométrages, lieu des parcs d’assistance, déroulement des recos, remise des prix….

La demande d’engagement doit être envoyée par la poste avec le montant des droits d’engagement. Le cachet de la poste faisant foi. Si vous êtes sur liste d’attente, il faut attendre que devant vous que des places se libèrent afin de vous voir monter.

Vous voilà donc officiellement engagé à un rallye, l’organisation commence vraiment à partir de ce moment là. D’abord, il me faut 2/3 gars pour l’assistance, assurer tout seul l’assistance entre les deux spéciales et possible mais ce n’est pas simple. Si l’épreuve est loin, on regarde où on se loge (camping, hôtel, connaissances) et combien de nuits il faut prendre.

Le week-end d’avant mon copilote organisera nos reconnaissances, Afin que tous ce passe pour le mieux possible dans le délai imparti par l’organisation. La semaine d’avant, je nettoie la combinaison, les gants et les sous vêtements ignifugés pour qu’il soit prêt à l’utilisation. Le jour du départ approche, j’envoie quelques sms à mes copains de l’assistance pour qu’ils gardent leur motivation pour ce week-end.

C’est la veille du départ, je nettoie la voiture, fais les niveaux, je gonfle l’ensemble des pneus qui compose le convoi (pas moins de 10 pneus plus ceux de la voiture de course). Je charge la voiture du matériel d’assistance et des pneus supplémentaires. J’accroche la remorque sur son crochet d’attelage je monte et sangle la voiture de course pour ne pas qu’elle bouge durant le transport. Je fais un visite rapide du garage pour m’assurer que je n’ai rien oublié.

Un petit tour à la station service et au supermarché local, pour ravitailler tout ce petit monde et c’est parti pour un week-end rallye.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.