Se lancer dans la photographie Rallystique.

Sujet d’une importance capitale, la photographie sportive et plus précisément rallystique, permet d’avoir des clichés vivants et passionnants. Les photos s’utilisent pour illustrer les sites internet, les journaux, les press book des concurrents ou tout simplement en souvenir sur nos ordinateurs.

Dans cet article, nous allons voir avec quel appareil faire de la photo, les conseils d’emplacement, quels clichés faire et comment.

Commençons,

Pour faire des photos, il faut un boîtier et un objectif.

J’ai fais collaboration avec quelques photographes (que je remercie et qui aurons leur lien en bas de cette page) pour faire cet article.

Parmi les boîtiers conseillés pour débuter :

Avec objectifs : 18/55 et 70/300

Avec objectifs : 18/55 et 70/300

L’objectif 18/55 sera plus utilisé pour prendre des photos de près alors que le 70/300 sera pour des photos de loin.

Parmi les « types » de photos, il existe :

Photos plein cadre ou grand angle.

Plein cadre

Grand angle

Le plein cadre est une photo où le photographe ne montre que ce qu’il y a d’intéressant (en l’occurrence une voiture). La photo est centré sur le sujet principal.

Le grand angle s’utilise pour montrer la voiture ainsi que le paysage. Le grand angle s’utilise pour élargir le champ.

Conseils d’emplacement :

  • Alors, tout dépend des photos vous voulez réaliser, du rapide, du lent, du sinueux, en surplomb, au raz la route, en retrait, etc.
  • Pour votre sécurité, il est important de se situer dans un endroit avec un dégagement, pour vite évacuer en cas de problème ou de sortie de route.
  • Préférer un endroit en surplomb et bien sûr ne pas se mettre dans les échappatoires ou bien un lieu ou une sortie de route risque d’être inévitable, notamment à l’intérieur d’une corde, ne vous installez pas derrière une botte de paille d’une chicane.

Maintenant, comme un pilote de course le dirait « gaz ».

Pour faire des photographies, vous pouvez demander une accréditation presse afin de pouvoir faire des photos pendant tout le rallye où vous le désirez. Cette accréditation se demande à l’ASA organisatrice via un formulaire. Si vous n’avez pas de gilet avec inscrit dessus « presse », les commissaires ou gendarmes vous ferons le « plaisir » de vous remettre à votre place derrière les rubans verts à 30m de la route.

Exemple d’accréditation presse

Si vous n’avez pas ce laisser passer, pas de problème, vous pouvez quand même faire de beaux clichés d’une course auto à votre guise.

Voici les logiciels permettant les retouches photos :

Voila j’espère que cet article vous aidera à vous lancer dans la photographie rallystique.

Remerciements à

Aucune photo ne vaut de mettre sa vie en danger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.