Reprogrammation moteurs chez Sportech Performance à Arnas (69)

Aujourd’hui, article sur la reprogrammation automobile avec ses avantages, c’est défauts et les a-priori. Nous allons parler de reprogrammation moteur et de conversion au bio-éthanol.

C’est chez Sportech Performance à Villefranche sur Saône (69) que je me suis rendu.

Reprogrammation moteur :

Pour commencer il faut savoir qu’il existe différents « stages » de préparation.

Stage 1 : reprogrammation du calculateur uniquement

Stage 2 : stage 1 + quelques pièces (filtre à air, ligne d’échappement….)

Stage 3 : stage 2 + gros turbo, gros injecteurs, pompe à essence…

Tout les boîtiers ne sont pas facilement reprogrammable, certains boîtiers que nous allons voir ci dessous, ne sont pas absolument pas traités dans une centre de reprogrammation classique. C’est notamment le cas, des boîtiers de compétition spécifique (Citroën C2 R2, Renault Clio R3 ou Citroën DS3 R5….). Les boîtiers spécifiques ayant donc une cartographie spéciale se doivent de retourner à la société créatrice du programme.

Conditions de départ pour une reprogrammation :

véhicule possédant un calculateur électronique

– véhicule d’après 2000

Le processus de reprogrammation se fait en plusieurs étapes :

– le véhicule est installé sur le banc et les rouleaux tournent tout doucement afin que le véhicule se « cale » au banc.

– le véhicule est ensuite solidement sanglé pour éviter ce dernier de sortir du banc.

– le premier passage au banc sert uniquement à contrôler la puissance et la bonne santé du moteur.

– le nouveau programme est installé dans le calculateur

– le véhicule est testé sur le banc avec le nouveau programme

– si le résultat est concluant

– le véhicule est détaché et rendu à son propriétaire avec facture.

Les prix commencent à 390€.

Voilà pour la reprogrammation moteur en tant que telle.

Conversion SP 98/bio-éthanol :

La conversion SP 98/bio-éthanol est une reprogrammation moteur comme ce que nous avons vu au dessus pour que le boîtier utilise soit le SP 98 soit le bio-éthanol au gré des envies du propriétaire du véhicule. Et pour se faire c’est très simple, pas d’interrupteur à basculer ou autre articifice.

Le boîtier électronique sera reprogrammé pour avoir la double cartographie. Et suivant le carburant que vous mettrai, le calculateur choisira automatiquement la cartographie adaptée au carburant. L’avantage est certain.

A priori :

Q : la reprogrammation tue les moteurs et les turbos ?

R : faux, le stage 1, le motoriste reste dans les tolérances du constructeur pour ce moteur.

Q : je ne suis plus assuré en cas d’accident ?

R : faux, le stage 1 est complètement invisible aux yeux d’un expert.

Q : la reprogrammation fais gagner que très peu de puissance ?

R : vrai et faux. Certains moteurs en stage 1, ne gagnent que quelques chevaux alors que d’autres beaucoup plus.

Q : la reprogrammation est irréversible ?

R : faux, il faut retrouver chez votre reprogrammateur pour qu’il vous ré-installe la cartographie d’usine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.