Essence classique vs essence compétition.

Sans plomb 98 ou essence compétition ? Pourquoi choisir l’un ou l’autre ? Quelle plus value a utiliser plutôt le premier et non le second ?

Décryptage :

Pour commencer, il faut savoir ce qui est un octane, un RON et MON.

Octane : c’est le principal composé de l’essence, c’est la molécule de référence à la combustion des engins à moteurs.

Indice d’octane : On dit qu’un carburant a un indice d’octane de 95 par exemple, lorsque celui-ci se comporte, au point de vue auto-allumage, comme un mélange de 95 % d’iso-octane qui est résistant à l’auto-inflammation (son indice est de 100 par définition) et de 5 % de n-heptane, qui lui s’auto-enflamme facilement (son indice est de 0 par définition). (WIKIPEDIA).

RON : l’indice d’octane « recherche » (RON, Research Octane Number) caractérise le comportement d’un carburant à bas régime ou lors des accélérations

MON : l’indice d’octane « moteur » (MON, Motor Octane Number) évalue la résistance d’un carburant au cliquetis à haut régime.


De l’essence SP98 (MON 88 et RON 98) coûte environ 1.65€ le litre, c’est un essence standard, du commerce. Il est composé comme son collègue de station de quelques pourcentage d’éthanol.

RON et MON :

Le carburant compétition lui possède un MON de 87.5 et un RON de 100.9*. Tandis que du carburant du commerce lui possède un MON de 88 et un RON de 98. (* Valeur du carburant représenté dans l’article, il y en existe plein d’autres avec des valeurs différentes). On peux donc officieusement dire que les voitures de course roulent donc au SP101.

Le RON 100.9 correspond à l’indice d’octane, donc c’est de l’essence avec un indice plus haut que d’origine.

Le carburant dis compétition permet un gain de couple et de puissance ainsi qu’un régime moteur plus élevé. Mais celui ci s’utilise essentiellement sur des moteur Kit car, maxi, S2000, R3… donc des moteurs assez évolués.

Aucun intérêt donc de mettre de l’essence compétition à plus de 5€ le litre*, dans une Citroen Saxo N2S. (* prix du carburant dans l’article. Le carburant utilisé par exemple en WRC coûte 4.50€ le litre).

L’essence compétition s’avère vraiment attractif avec une cartographie adaptée voire une double cartographie SP 98/essence de compétition.

A partir de quel stade de préparation passer au carburant de compétition ?

Personnellement, je pense que c’est nécessaire (mais pas obligatoire), à partir du moment ou l’on commence a avoir une grosse gestion dans son moteur. Un boîtier juste reprogrammé ou une puce n’est pas suffisant pour rouler avec de l’essence de compétition. Sans gestion spécifique à ces carburants, le gain est nul ou quasi nul et ne vaut pas autant d’investissement.

Le gain escompté peux aller de 3 à 15 chevaux, ce qui n’est pas négligeable. Mais également un gain en fiabilité car c’est de l’essence prévue spécialement pour le sport automobile. CQFD.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.