Devenir commissaire technique

Pour devenir commissaire technique sur nos épreuves, établir des passeports, vérifier la conformité des sièges et des harnais, la FFSA organise des congrès techniques qu’un commissaire doit assister tous les 2 ans, mais il doit avant tout d’avoir une licence et d’avoir réussi les examens de passage au grade de commissaire technique.

Comme vous l’avez compris, le terme « commissaire technique » va revenir souvent dans cet article.

Il existe 4 grades de commissaire technique :

– commissaire technique stagiaire – licence EICTST (53€)

– commissaire technique C – licence EICTC (136€)

– commissaire technique B – licence EICTB (177€)

– commissaire technique A – licence EICTA (177€)


Le nouveau commissaire stagiaire assiste un commissaire, sur au minimum 6 épreuves dans l’année avant d’être présenter à l’examen de commissaire C.

Le commissaire A, B, C ou stagiaire se doit de suivre un stage de mise à jour technique auprès de la FFSA maximum tous les 2 ans. Afin de se mettre à jour des nouveautés techniques. Le commissaire est licencié FFSA comme les pilotes ou copilotes.

Le commissaire technique contrôle les automobiles aux vérifications techniques suivant une check list définie lors de sa formation. Ainsi, il peux déclarer une voiture non conforme lors des vérifications techniques si un des points ci dessous n’est pas conforme.

Pour évoluer, le commissaire doit passer des examens afin d’être validé dans la catégorie au dessus. De mémoire, seul les A et B sont aptes à délivrés des passeports techniques.

Pour accéder à la qualification A ou B, le commissaire doit avoir participer à minimum 6 épreuves du championnat de France et sur 3 disciplines différentes. Puis avoir réussi l’examen d’entrée à sa future qualification.

Quelle différence entre commissaire A ou B ?

Le commissaire A peut être (en plus des fonctions de techniques) :

– délégué de la FFSA

Le commissaire B peut être (en plus des fonctions de techniques) :

– délégué de ligue

Où trouver des commissaires techniques ?

La FFSA possède des listes des commissaires techniques, mais aussi les comités régionaux sont équipés de ce papier.

Vous voulez devenir commissaire technique ?

Le plus simple est de contacter votre ASA ou votre comité régional.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.