Les 10 erreurs à éviter pour débuter la course automobile.

Voici la liste des 10 erreurs à éviter avant de se lancer dans le rallye ou la course automobile en général.

1/ Ne pas viser trop haut : ne cherchez pas la victoire à tout prix dès votre première course.

2/ Ne pas avoir une voiture trop compliquée : évitez les voitures modernes ou les grosses voitures du R5 ou du R3 (même si votre budget le permet), commencez petit pour découvrir, puis évoluez. Ce qui est exactement par exemple, le but des formules de promotion.

3/ Tous les conseils ne sont pas bons à prendre : à mes débuts, j’entendais souvent « achète toi un fourgon pour faire l’assistance ». J’en suis à ma huitième saisons de rallyes et je n’ai toujours pas acheté de fourgon.

4/ Trop de pneus, tue les pneus! : trop de choix de pneus pour un début en compétition ne vous sera pas de grande utilité. Prévoyez entre 6 et 8 pneus mixtes (R888 ou autre) et 6 pneus maxi pluie et c’est bon.

5/ Préparer un rallye à l’arrache : dès que vous êtes engagé sur une course, organisez tout dans les moindres détails, faites une liste des pneus avec leur kilométrage, prévoyez les bons outils, vérifiez bien la pression des pneus de la remorque (vécu)… des petits gestes qui vous éviterons un gros stress plus tard.

6/ Un copilote qui a déjà couru : privilégiez autant que possible un(e) copilote qui a déjà couru quelques épreuves, ce sera toujours ce stress en moins de savoir s’il sait ce qu’il doit faire et a quel moment !

7/ Ne bâclez pas les reconnaissances : les reconnaissances sont très importantes même si vous connaissez la route. Connaître la route, c’est bien! mais la connaître en avance avec les notes, c’est encore mieux!

8/ Pas besoin d’être équipé comme Citroën Sport : pas besoin d’avoir plein d’outils de précision, groupe électrogène, boîte à vitesses supplémentaire, une machine démonte pneus, poste à souder, grue d’atelier, un karcher…. une caisse à outils bien remplie fera l’affaire. Au contraire, faire du Mc Gyver n’est pas l’idéal.

9/ Ayez l’essentiel à l’assistance : dans les pièces de rechange de base, plaquettes de frein, liquide de frein, antigel, huile, radiateur de refroidissement, cardans, triangles, pneus…. pas besoin d’avoir une culasse, un moteur, une boîte ou un pare brise…

10/ Partir sans avoir quelques sous sur soi : cela peux être bête, mais en cas de panne d’essence ou de besoin d’acheter un bidon d’antigel à une station service sur le routier, avoir 10/20€ en poche vous permettra de vous dépanner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.