Paris Street Racing : itinéraire d’un passionné

Hello à tous,

Aujourd’hui, nous allons parler d’un passionné de drift que vous connaissez sûrement si vous regardez YouTube.

Ainsi Mr Jordan Lapelosa, a accepté de nous parler de drift, de lui et de son équipe.


Team Rallye 500 : Bonjour a toi Jordan, merci pour l’interview

Jordan Lapelosa : Bonjour, merci à toi.

TR : Présente toi stp

JL : Je m’appelle Jordan Lapelosa, j’ai 28 ans, je suis un ancien footballeur et drifteur pro pour 2021.

TR : D’où t’es venu cette passion pour le sport automobile et plus particulièrement le drift?

JL : J’ai commencé par m’acheter ma première propulsion, une BMW E30 Cab. J’ai découvert le street drift et j’y ai pris goût. Ne voulant pas abîmer ma voiture, je me suis donc acheté le fameux BMW E30 Touring.

TR : Pourquoi avoir choisi le drift et pas une autre discipline plus accessible et où le nombres d’épreuves est plus important ?

JL : Je me suis mis dans le drift car pour moi (ressenti personnel), c’est le sport automobile qui me procure le plus de sensations.

TR : Parle nous de ton association Paris Street Racing ?

JL : C’est mon association créée en 2013 dans le but de rassembler des passionnés de l’automobile.

TR : Parles nous de ta chaîne YouTube ?

JL : Lien ici. Ma chaîne YouTube, c’est du drift, les amis, des conneries, quelques galères mais surtout beaucoup de rires.

TR : Je t’ai connu grâce à ton passage sur la chaîne d’Akram Junior; penses tu que ta chaîne aurai autant d’abonnés si tu n’étais pas passé sur sa chaîne ?

JL : Je pense que la chaîne aurai un certain nombre d’abonnés aujourd’hui, mais c’est sur que sans lui, cela n’aurai pas été aussi vite.

TR : Tu passe pilote pro en 2021, que cela veux dire exactement pour toi ?

JL : Oui effectivement, c’est l’aboutissement de 3 ans de travail avec mon équipe et mon écurie. NDLR : la catégorie oblige les participants à avoir une voiture conforme à l’annexe J.

TR : Un pilote préféré ? Toutes disciplines confondues.

JL : James Deane, incontestablement un monstre, le seul pilote à avoir fait 100 points sur un run de qualification.

TR : Que penses tu de l’arrivée de l’électrique en sport automobile ?

JL : Si on devait être objectif, c’est positif car cela permettra de réduire peut être la fermeture des circuits pour nuisances sonores et en même temps, ça signe l’arrivée d’une nouvelle ére. Quoi qu’on y penses, on sera dans l’obligation d’y arriver.

TR : Merci beaucoup

JL : Merci à toi pour cet interview.

Un commentaire sur “Paris Street Racing : itinéraire d’un passionné

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :