Interview Finale 2021 : Julien Sandona – Ligue Bourgogne Franche-Comté

Interview de Julien Sandona pour la Finale des Rallyes 2021.

Julien Sandona – Gérald Fournier/ Subaru Impreza N15 A8

Classement finale : abandon ES4


1/ Comment c’est passé cette longue période de qualifications ?

La période de qualifications à été compliquée pour tour le monde car je pense que tout le monde a été « le cul entre 2 chaises » pour savoir ce qu’il fallait faire… Comme beaucoup on a mis ce temps à contribution pour réviser au maximum.


2/ Combien d’épreuves à tu courues au total ? Et dans combien de régions ?

Nous avons dû faire, de mémoire, 14 ou 15 épreuves sur les 2 saisons avec quelques abandons. On est allés pas mal loin de chez nous pour se jauger par rapport au autres sur des spéciales que l’on ne connaît pas. Le dernier était dans le Périgord dont l’on garde un très bon souvenir. On a roulé dans 4 comités différents, je crois.


3/ Quel est ton état d’esprit pour cette finale 2021 et que vise tu ?

Mon état d’esprit personnel pour la finale et mon objectif sont clairs, c’est de gagner (la classe A8) et rien d’autre. Mais je suis bien conscient qu’on a tous le même objectifs et que ça va être très compliqué. Si l’on as pas d’objectifs « haut », on ne progresse pas.


4/ La Finale 2022 est-elle dans la ligne de mire ?

Faire une finale demande beaucoup de temps et d’argent. Tous les ans ce n’est pas évident. Je veux passer du temps avec mes garçons en kart l’année prochaine, alors je ne pense pas.


5/ Un pronostic pour cette finale dans ta classe ?

Je pense que Sébastien Bret est un sérieux prétendant. Je n’ai pas trouvé Guillaume Leblut dans la liste mais si il est là lui aussi. Après il y a aussi d’autres excellents pilotes qu’on ne connaît pas et qui vont nous surprendre sans aucun doute.


6/ Des remerciements à faire ?

Je veut remercier mon copilote Gégé qui est autant motivé que moi et qui m’aide vraiment à 2000%. En 2016 je l’ai laissé 5j à l’hôpital et 6 mois dans le corset, je l’ai privé de sa finale à Lunéville alors je voulais absolument qu’il en fasse une. Mon père qui fait le maximum pour nous aider, qui fait beaucoup de route et conduit pendant qu’on dort. Ma femme qui est toujours là pour suivre, préparer les repas, les logements et tout ce qui gravite autour, pour nous laisser le temps sur la voiture. Mes supers mécanos Baptiste, Guillaume et Dorian, avec qui ont aura encore fait des assistances de malades à souder, changer un turbo et tout ce qui faut pour transpirer comme de fous. Et tous les gens qui nous ont donné un petit coup de pouces à droite ou à gauche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :