Interview : Céline Mercier

Hello à tous, aujourd’hui interview d’une sympathique copilote qui évolue en Rhône-Alpes.


Sans attendre plus, voici ses réponses :

1/ Bonjour à toi Céline, présente toi?

Je m’appelle Céline Mercier, j’ai 29 ans, je suis commerciale dans une entreprise de construction de chalets.
J’habite dans le 38, vers Voiron. Et je suis copilote depuis 2008.

2/ Quel est ton palmarès ? Avec qui a tu rouler ?

J’ai attaqué à rouler au Chartreuse 2008 en Citroën Saxo F2-12 aux côtés de Patrick Algoud. Il m’a donné la chance de débuter et c’est là que tout à commencé, je ne me suis plus jamais arrêtée.
J’ai poursuivi ensuite avec son fils, Cyrille Algoud. Est venue ensuite Caroline Latard durant une saison en Talbot Samba F2-12.
Puis début 2011, j’ai attaqué à rouler avec Élodie Ginés et on ne s’est plus jamais quittées ! C’est la pilote avec qui je roule depuis le plus longtemps, on est un vieux couple. Elle m’a prêté quelques fois à Emeric, son conjoint, dans la Citroën Saxo kit Car.
J’ai eu la chance aussi de rouler avec de très bons pilotes avec un palmarès immense, comme Michel Giraldo, ou Yves Pezzutti, qui m’ont chacun fait gagner des rallyes, notamment le jour de mon anniversaire, qui reste un de mes plus beaux cadeaux ! J’ai énormément appris de chacun d’eux. Yves m’a emmené faire des rallyes en Peugeot 306 Maxi, des rallyes en R5, 2 finales… J’ai vraiment passé des rallyes de rêve à ses côtés !
J’ai fais plusieurs saisons aux côtés de Greg Ravoire également, dans la Renault Clio R3 et dans la Ford Fiesta R5.
J’ai roulé plusieurs fois aussi avec Patrice Mottuel-Bain dans la Saxo kit car, nous avons fait la Finale à La Rochelle en 2014, avec la victoire de classe à l’arrivée.
J’ai roulé également avec Raphaël Michaud dans la mythique Peugeot 309 F2-14.
J’ai roulé aussi avec Vincent Batier dans sa Peugeot 106 F2-13 de l’espace. Et avec Alexandre Neyret-Gigot, qui est mon ami d’enfance, et avec qui ça me tient à cœur de rouler de temps en temps.

3/ Ton plus beau rallye en copilote ?

Il y en a eu tellement… J’ai adoré le Mont-Blanc 2012 avec Elodie.
Ensuite les 2 rallyes qu’on a gagné avec Michel Giraldo.
Puis celui qu’on a gagné avec Yves Pezzutti le jour de mon anniversaire.
La Finale à La Rochelle était magnifique aussi.
Mais je pense que mon plus gros coup de cœur fut la Finale à Marseille en 2017, avec Yves dans la Peugeot 306 Maxi. Le cadre et les routes étaient vraiment magnifiques ! L’ambiance était top ! Et rouler à une finale en Peugeot 306 maxi aux côtés de Yves, en plus de cela nous nous battons pour la classe avec Alexandre Neyret, mon ami d’enfance. Tout ça réuni a fait que j’ai passé un rallye de dingue, j’en garde un sacré souvenir !

4/ Une envie de passer à gauche ?

Je l’ai déjà fait 2 fois, avec ma belle-sœur à mes côtés, pour qui c’était ses premiers rallyes. On s’est régalées, j’ai pris quand même beaucoup de plaisir à rouler au volant.
Mais j’avoue que je préfère ma place de copilote (je me traîne trop au volant !). Pour être plus sérieuse, la place de pilote est une responsabilité immense, autant pour ton copilote que pour la voiture que tu as entre les mains. Le stress au départ est totalement différent. Mais si j’ai l’occasion et la possibilité de le refaire un jour, ce sera avec grand plaisir !

5/ Si tu devais donner un conseil à un copilote débutant, cela serai quoi?

De vivre son rêve et de tout donner pour réussir. Si tu as envie de faire quelque chose, donne toi les moyens.
Heureusement, dans ce sport il existe des personnes qui ont le cœur sur la main, qui te donnent la chance de réussir et de progresser.
Profite au maximum, nous avons la plus belle des passion.
Mais garde les pieds sur terre. Lorsqu’on est amateur, qu’on gagne ou qu’on perds ne change rien à notre vie, le lundi matin on retourne au boulot.

6/ Qu’en penses-tu de l’arrivée de l’électrique en rallye ?

Malheureusement on ne peut pas y faire grand chose. C’est vrai que je suis triste et déçue de voir disparaître toutes ces belles autos mythiques, d’autant plus par leur bruit, pour laisser place à l’électrique.
J’ai eu la chance de pouvoir rouler dans des voitures magiques comme la Peugeot 306 maxi, la Renault Mégane kit car, la Citroën saxo kit car, les F2000… Ce sont des autos que l’on reconnaît tous et de loin. Et à l’intérieur, même si la sensation de vitesse est importante, le bruit contribue énormément au plaisir que l’on prend. Alors oui forcément, je suis déçue de passer sur de l’électrique après ça. Même si j’avoue que je ne connais pas ces nouvelles voitures, n’en ayant jamais essayé. Peut-être que ça me plaira, qui sait ?! Mais pour l’instant je reste sceptique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :