Essai : Renault Zoé R110

Hello à tous,

Au vu de l’arrivée de l’électricité en rallye, je me suis décidé à essayer pour la première fois de ma vie, une voiture électrique.

Et voilà mon avis.

C’est une Zoé R110 de 109 Ch de route, mais la Zoé de course n’a que très peu de différences au niveau du moteur.


C’est lourd !

La petite Zoé semble plutôt petite et pourtant, elle fais la même taille qu’une Peugeot 208, mais pèse 450 kg de plus. Poids qui comme vous imaginez est plutôt de l’embonpoint.

Heureusement que le moteur électrique avec un couple important corrige cela. Mais on sent quand même un sentiment de lourdeur sur les routes de la course de côte de Limonest où j’ai réalisé cet essai.


Renault Zen.

Le constructeur aurai mieux fait d’appeler sa voiture électrique le Renault Zen.

Je m’installe et ferme la porte de la voiture, met en service la voiture. Et la! Ben rien. Pas de bruit. Mais du calme et du silence. Idéal pour tourner une vidéo YouTube.

Enfin quand je ne dis pas de bruit, cela ne veux pas dire, silence total; mais uniquement un bruit de démarrage de type PC, qui nous indique que la voiture est sous tension.

Je me croirai dans un TGV roulant à 100 km/h en ligne droite, tellement que le silence est présent.

On n’aura plus besoin d’intercom à l’avenir pour faire du rallye électrique…


Essai sur route.

La boîte monovitesse est simple. On met le premier rapport quand on part, on l’enlève arriver à destination. Simplicité exemplaire.

La puissance est bien là, mais s’épuise vite (en même temps que la batterie). Malgré tout, la puissance est linéaire. Une boîte avec des vitesses aurait été appréciable.

Les freins, eux sont classiques sans plus, elle freine quand on appuie. Rien d’exceptionnel.

La tenue de route est digne des voitures modernes, elle tiens la route, sans plus.

Il existe deux modes B ou D, le deuxième permet de recharger la batterie dès que l’on accélère plus, tandis que l’autre nous laisse rouler en « roue libre ».

Pour ma part, j’ai fais 48 km et – 20% de batterie en moins.


Voiture de papi

C’est en tous points, une voiture de papi tranquille et retraité.

Le silence, l’ergonomie, la vitesse maximum (140 km/h) et la simplicité en fond une voiture idéale pour les personnes qui utilise la voiture uniquement pour de « l’utilitaire » sans être regardant sur le reste.

Je me vois assez mal aller à la station de Morillon 1100 pour le rallye du Mont Blanc, avec une telle autonomie et place à bord.

En gros, elle roule, elle freine, elle emmène son conducteur à son boulot. Point final.

Et le plaisir dans tout ça ? Il était absent lorsque j’ai fais l’appel des qualités de la voiture.

Le plaisir pour quelqu’un comme moi, c’est d’avoir de la puissance tout le temps sous le pied, à 20 ou à 80 km/h et pour cela, on remercie l’électrique. Mais ce sera tout.


Version rallye !

Au rallye du Mont Blanc 2020. Michel et Marielle Giraldo ouvrent le rallye moderne en Renault Zoé R135.

Construite par MTECH Motorsport, l’équipage fais des temps de milieu de plateau.


Bilan :

3/5 : mitigé, dubitatif. Petite voiture idéale pour faire du métro/boulot/dodo. Mais une grosse partie du plaisir de conduite à tout simplement été retiré, en même temps que le bruit. C’est une voiture fade, sans caractère, mélanger à un bruit de trottinette électrique.

Et dire qu’elle a reçue 0 étoile au crash test Euro Ncap -> Vidéo

Un commentaire sur “Essai : Renault Zoé R110

Les commentaires sont fermés.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :