Rouler en corse.

Hello à tous.

Aujourd’hui nous allons voir comment faire pour transporter sa voiture pour faire un rallye sur l’île de Beauté.

La Corse regorge de courses automobiles, avec certaines épreuves très connues. Vous l’avez décidé et vous voulez participer à un rallye sur l’île de Beauté -> c’est ici.

Avant toutes choses pour aller en Corse, il vous faut prendre le ferry au départ de Marseille/Nice ou Toulon (pour la France).

Vous pouvez avoir une cabine car la traversée dure environ de 10 à 12h.


Lors de l’achat de votre réservation vous devez impérativement cochez :

– dates aller/retour

– la voiture ou le fourgon qui tracte avec la marque et le modèle

– hauteur et longueur du fourgon.

– cochez la case remorque

– hauteur et longueur de la remorque

D’après les informations d’un collègue, la société qui exploite les ferrys ne demandent aucun documents concernant la voiture de course.


Achetez vos billets en avance :

Comme pour mon voyage à Tokyo ou j’ai dû acheter mes billets quelques mois avant, afin d’avoir un tarif aller/retour correct. Ben c’est exactement pareil avec le ferry pour la Corse. Plus la date du départ approche et plus le tarif augmente. A 400€ l’aller/retour pour la Corse, celui ci peux doubler ou même plus si vous vous y prenez au dernier moment.

Budget total pour un rallye régional en Corse :

Budget rallye régional : env. 800€

Ferry : env. 500€

Logement en Corse : 100€

Total : 1400€

Voilà, bon rallye à tous.


Rouler en pneus semi slick

Hello,

Pneus idéals pour une utilisation sportive ou compétition, les pneus semi slick sont homologués route avec la mention DOT, ce qu’ils leur permet d’être utilisés la semaine pour aller chercher le pain mais aussi le week-end pour aller chercher les chronos.

Bien sur, ils sont pas aussi performants que les vrais slick de rallye, mais pour piloter votre petite Peugeot 106 N2 de 130 chevaux, cela suffit largement.

Voici à peu prêt ce que l’on trouve sur le marché.

Personnellement, je roule en Toyo R888R GG.


Toyo PROXES R888R

Avantages : Pneu fiable à prix attractif.

Inconvénients : Usure rapide.

Prix à l’unité en 14 : env. 125€

Note : 4/5


Toyo PROXES R1R

Avantages : Bon compromis sur route sèche.

Inconvénients : Pas beaucoup de tailles.

Prix à l’unité en 15 : env. 110€

Note : 3/5


Nankang NS-2R

Avantages : Idéal pour une conduite sportive en toute sécurité.

Inconvénients : Distance de freinage rallongée sur le mouillé.

Prix à l’unité en 14 : env. 65€

Note : 3/5


Nankang Sportnex AR1

Avantages : réactif et précis.

Inconvénients : usure rapide.

Prix à l’unité en 14 : 105€

Note : 3.5/5


Yokohama A052 :

Avantages : très bon grip.

Inconvénients :

Prix à l’unité en 14 : 102€

Note : 4.5/5


Mon avis :

A mon avis et d’après mes recherches sur internet les Toyo R888 et les Yokohama A052 remportent la palme, tout en sachant qu’ils seront quand même moins performants qu’un pneu de course.

Mais le prix de 4 pneus semi slick vaut le prix d’un pneu et demi de compétition, juste à prévoir une retailleuse ou 4 pneus pluie en cas de pluie intense.

Ce sont des pneus idéals pour ceux qui roulent en 13 ou 14. Pour moi le choix est fait.


Monter une voiture de rallye pour moins de 10000€

Nous allons voir aujourd’hui comment monter une voiture de course pour moins de 10000€.

La voiture la plus performante et la plus simple semble être une Peugeot 106 S16* que nous négocierons sur leboncoin à environ 1000€ roulante, mais avec des frais et un joint de culasse à faire.

Parmi les 1000€ de cette 106 S16, quelques 400€ de pièces seront revendues (intérieur, échappement, pneus…)

Sur cette auto, nous allons rajouter un arceau avec fiche d’homologation et un préparateur l’installera pour un total de 2500€. Plus 1000€ de peinture.

Certains vendeurs vendent des caisses déjà arceautées pour environ 2000€ sur les sites comme mikado ou rally forez.

Ajoutons une enveloppe de 1500€ pour l’habitacle complet. Celui ci comprend baquets et harnais homologués x2, radio, extincteur manuel et automatique, radio, mousses d’arceau, fixations de roue de secours, lampe copilote, coupe circuit, film anti déflagrant et cale pied pilote et copilote.

Niveau moteur, un remise à neuf du moteur, avec joint de culasse, pompe à eau, courroie de distribution et joint de queue de soupapes pour 300€ de pièces.

Une paire de plaquettes de freins performance et de durites avia pour 200€.

Côté préparation, un couple 13*64 pour boîte MA coûte dans les 300€, un collègue vous le montera pour 100 à 200€ de MO. L’embrayage quand à lui, pourra rester d’origine.

Pour les suspensions, des bilstein B6 neufs retarés rallye asphalte pour 1000€ les 4 feront très bien l’affaire. Ou bien une paire de combinés filetés pour 500€ de plus.

Le moteur de 120cv semble assez performant pour un bon début, 120cv fiable vaut mieux que 160cv instables. Nous allons quand même lui installer une ligne Gr.N, un collecteur 4 en 1 et un bon arbre à cames pour 1000€.

Finalisons avec l’achat de 6 pneus mixtes neufs à 800€ l’ensemble.

Voilà, votre voiture est quasiment prête à rouler, reste juste les consommables, décoration, attaches capots et vous voilà à la tête d’une voiture de rallye performante prête à manger vos adversaires.

Les pièces (obligatoire) pour une voiture de rallye sont estampillées d’un •

Total :

Voiture : 1000ۥ

Arceau + montage : 2500ۥ

Peinture : 1000ۥ

Habitacle : 1500ۥ

Révision moteur : 300€•

Boîte : 500€

Frein : 200€

Suspensions : 1500ۥ

Préparation moteur : 1000€

Pneus : 800ۥ

Autres : 500ۥ

Revente pièces : – 400€

TOTAL : 10400€** ou 8700€•

Et voilà. 10400€ pour une 106 S16 F2-13, assez performante pour jouer les podiums de classe.

>>>>>>>>> Lien BPS RACING ici <<<<<<<<<


* valable aussi pour toutes les voitures du groupe PSA où les pièces sont nombreuses.

** ce tarif peux être largement réduit si vous n’achetez pas toutes les pièces ci dessous.

Essence classique vs essence compétition.

Sans plomb 98 ou essence compétition ? Pourquoi choisir l’un ou l’autre ? Quelle plus value a utiliser plutôt le premier et non le second ?

Décryptage :

Pour commencer, il faut savoir ce qui est un octane, un RON et MON.

Octane : c’est le principal composé de l’essence, c’est la molécule de référence à la combustion des engins à moteurs.

Indice d’octane : On dit qu’un carburant a un indice d’octane de 95 par exemple, lorsque celui-ci se comporte, au point de vue auto-allumage, comme un mélange de 95 % d’iso-octane qui est résistant à l’auto-inflammation (son indice est de 100 par définition) et de 5 % de n-heptane, qui lui s’auto-enflamme facilement (son indice est de 0 par définition). (WIKIPEDIA).

RON : l’indice d’octane « recherche » (RON, Research Octane Number) caractérise le comportement d’un carburant à bas régime ou lors des accélérations

MON : l’indice d’octane « moteur » (MON, Motor Octane Number) évalue la résistance d’un carburant au cliquetis à haut régime.


De l’essence SP98 (MON 88 et RON 98) coûte environ 1.65€ le litre, c’est un essence standard, du commerce. Il est composé comme son collègue de station de quelques pourcentage d’éthanol.

RON et MON :

Le carburant compétition lui possède un MON de 87.5 et un RON de 100.9*. Tandis que du carburant du commerce lui possède un MON de 88 et un RON de 98. (* Valeur du carburant représenté dans l’article, il y en existe plein d’autres avec des valeurs différentes). On peux donc officieusement dire que les voitures de course roulent donc au SP101.

Le RON 100.9 correspond à l’indice d’octane, donc c’est de l’essence avec un indice plus haut que d’origine.

Le carburant dis compétition permet un gain de couple et de puissance ainsi qu’un régime moteur plus élevé. Mais celui ci s’utilise essentiellement sur des moteur Kit car, maxi, S2000, R3… donc des moteurs assez évolués.

Aucun intérêt donc de mettre de l’essence compétition à plus de 5€ le litre*, dans une Citroen Saxo N2S. (* prix du carburant dans l’article. Le carburant utilisé par exemple en WRC coûte 4.50€ le litre).

L’essence compétition s’avère vraiment attractif avec une cartographie adaptée voire une double cartographie SP 98/essence de compétition.

A partir de quel stade de préparation passer au carburant de compétition ?

Personnellement, je pense que c’est nécessaire (mais pas obligatoire), à partir du moment ou l’on commence a avoir une grosse gestion dans son moteur. Un boîtier juste reprogrammé ou une puce n’est pas suffisant pour rouler avec de l’essence de compétition. Sans gestion spécifique à ces carburants, le gain est nul ou quasi nul et ne vaut pas autant d’investissement.

Le gain escompté peux aller de 3 à 15 chevaux, ce qui n’est pas négligeable. Mais également un gain en fiabilité car c’est de l’essence prévue spécialement pour le sport automobile. CQFD.

Comment financer sa passion?

Le sport automobile en général est une passion coûteuse et preneuse de temps.

L’expression « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » et particulièrement vraie pour notre sport.

Avant de savoir comment faire pour financer sa passion, il est bon de connaître son « envie » de participer; c’est à dire, vous vous dirigez plus sur l’intégralité du championnat de France des rallyes ou sur quelques épreuves de la coupe de France des slaloms.

A partir de ce point la, vous pouvez estimer votre besoin de trésorerie.

Voilà quelques pistes pour gagner de l’argent afin de financer sa saison :

– votre salaire

– dons des amis, famille, collègues….

– héritage

– s’auto-sponsoriser

Si vous avez créé une association loi 1901 vous pouvez :

– vendre des tee-shirts ou tout autre objet publicitaire

– organiser des buvettes (certains nombres par années à ne pas dépasser)

– organiser des tournois de pétanque, de sudoku….

– organiser des tournois de sports divers et variés

– organiser des soirées thématiques ou des bals

– dans ma région, certains teams organisent des courses de régularité au road book, ou bien la vente de boulettes de viande, vente de bouteilles de vins….)

– chercher et trouver des sponsors (vous pouvez aussi trouver des sponsors sans être une association loi 1901, mais dans ce cas là, si l’entreprise vous fait un chèque, celui ci ne pourra pas être en votre nom propre et donc aller sur votre compte personnel).

Pour plus d’informations pour le création d’une association loi 1901, Cliquez ici

Comment créer un dossier de sponsoring :

Dossier de sponsoring du Team Rallye 500

Les dossiers de sponsoring sont tous différents, chacun fait comme il le souhaite, mais en général on retrouve dedans :

– page d’accueil

– présentation de l’équipage

– présentation de la voiture

– présentation et organisation de l’association

– explication du sport automobile

– explication sur le sponsoring

– calendrier prévisionnel

– budget prévisionnel

– contact

Quelques jolies photos et une bonne mise en page et le tour est joué. L’idéal est d’avoir un dossier en format PDF comme cela, il peux être envoyer par mail aux entreprises.

Si le sponsor accepte de vous aidez, vous devez lui faire un reçu du montant du chèque qu’il déduira ensuite de sa compatibilité.

Dans votre recherche de sponsors, il est important de savoir quelles entreprises visées. Vous n’allez pas voir la societé Michelin pour faire 2 courses de cote régionales par an. Plus le calendrier est important avec des épreuves renommées et plus vous irez voir les grandes entreprises.

Pour un amateur, les principaux sponsors se composent de garagistes, équipementiers automobile, restaurants, commerces de proximité ou bien des concessions automobiles.

Dans mes connaissances, j’ai un « pilote » semi-professionnel en BMX Flat, il est top 10 mondial. A son niveau, il garde son emploi à plein temps en plus du BMX, car les sponsors peuvent très bien variés d’une année à l’autre ce qui ne lui permet pas de « rouler » à plein temps de sa passion.

D’après lui, les « gros » sponsors sont plutôt attirés vers les sports modernes, spectaculaires et avec un gros potentiel de spectateurs. Citons le WRC ou le rally-cross (pour ne parler que de l’auto), mais aussi les X-Games, les Red Bull Air Race ou le tour de France.

Pas sur qu’un jour les rallyes Francais attirent autant de personnes que ces compétitions.

Tout cela pour conclure que ce n’est pas simple actuellement de trouver des sponsors pour un amateur ne faisant que 4/5 épreuves dans l’année.

Mais comme on dis, qui tente rien, n’a rien. Bonne recherche.

Quelques astuces pour dépenser moins d’argent.

Le sport auto est un sport pour les riches? Faux.

Pas besoin d’être super fortuné, ni de sortir de la cuisse de Jupiter pour faire du sport auto. Un programme de 3/4 épreuves par an sera amplement suffisant pour notre maigre porte feuille et cela sera très bien pour être dans le bain et se faire plaisir.

Quelques astuces à savoir pour éviter les dépenses inutiles :

Les frais « Rallye » (engagement, licence….) sont fixes et donc nous ne pouvons pas économiser sur ces derniers, mais sur le reste oui.

  • Louer une remorque au lieu de l’acheter

A 100€ le week-end, vous avez environ 10 week-ends devant vous avant d’avoir dépenser le budget d’achat d’un modèle d’occasion et à 3/4 rallyes par an, ça fais presque 3 ans de compétition.

  • Louer ses propres équipements
  • Vous pouvez louer votre Hans, votre casque, vos outils, votre combinaison, votre radio ou bien encore votre compresseur. Entre 20 à 30€ le week-end, votre cagnotte rallye augmente. Cette astuce et importante pour quelqu’un qui court une fois dans l’année. Personnellement, je loue mon Hans et un compresseur pour 30€ le week-end pour les intéressés.
    • Louer vos équipements

    Pareil que au dessus mais pour vous.

    • Faire vous même votre décoration

    Compter plusieurs centaines d’euros pour une décoration chez un spécialiste et seulement quelques euros si vous achetez par exemple des rouleaux de vanillia. Le résultat sera différent mais pour une décoration simple, cela suffira.

    • Acheter des pneus d’occasion

    Le budget pneus fait peur, à plus de 200€ le pneu de course, cela reviens vite cher. L’idéal est d’acheter un lot de pneus pas trop usés et pas trop vieux. Compter 300/400€ pour un lot de 6 pneus sans jantes en bon état.

    • Rouler en pneus mixte

    Fini le casse tête des pneus sec, humide ou pluie. Roulez en 4 semi slick qui fais toute les conditions.

    • Vendez les pièces que vous n’avez plus besoin

    4 pneus usés ou des plaquettes de freins changées en prévention. Tout ces équipements feront le plaisir des slalomeurs ou des conducteurs lambda. Pourquoi ne pas pratiquer un échange ? 4 plaquettes contre un embrayage ou un arbre à cames.

    • Un fourgon pour l’assistance? Une voiture suffit.

    Faire l’assistance sans fourgon.

    • Trouver des sponsors

    Le top du top c’est de trouver des sponsors qui vous aident à payer votre saison.

    • Faire sa mécanique soit même.

    En faisant cela, vous allez en économiser des sous.

    • Acheter à plusieurs

    Chose que je ne pratique pas, c’est acheter des équipements à plusieurs. Cela diminue les coûts mais faut faire attention au planning de chacun.

    Dans un prochain article, nous verrons comment gagner des sous pour faire du rallye, cet article parle uniquement de comment en dépenser moins. Voilà. Vous savez comment gagner un peu de sous sur les choses essentiels.

    Créez un site ou un blog sur WordPress.com

    Retour en haut ↑