J’ai testé : VTT DH

Hello à tous,

Aujourd’hui, je vous fais un article sur un vélo que j’ai testé dans mes collines du nord de Lyon.

J’ai eu l’occasion de tester un VTT DH de la marque commencal.

DH = DownHill soit descente en Anglais.

Désolé pour la photo, j’ai du la prendre sur internet, car celles que j’ai prises ont eu un soucis. Explosion de la batterie de mon téléphone!


Déjà, la différence par rapport à mon Rockrider de chez décathlon est juste folle. Mon VTT ressemble à une Peugeot 208 de série alors que le commencal ressemble à une Peugeot 208 R5.

Sans même être monter dessus, cela se voit que c’est un produit dédié à cette pratique. Gros débattement avant avec fourche façon moto, amortisseur arrière, des grosses roues maxxis en 2,75 pouces de large en 27.5 de haut……. Une WRC du VTT.

Les freins hydrauliques sont justes dingues par rapport aux freins à câbles. C’est simple et c’est idéal.


La descente commence à proximité du tracé de la course de cote de Limonest, sur une route proche. J’enfile mon casque de cross et je descend. Cela n’est pas une piste noire de VTT, mais on s’attaque pas cette « descente » sans jamais avoir fais de VTT avant.

J’ai d’ailleurs fais unevidéo YouTube avec mon rockrider.

La descente commence et première impression, il est beaucoup plus dur de lever la roue avant pour passer les racines, sûrement le débattement des suspensions plus long (200mm avant et 190mm arrière).

Le propriétaire/locataire me dis juste de mettre 3/4 coups de freins en vitesses, pour mettre les plaquettes en conditions.

La descente s’effectue un peu plus vite qu’avec le rockrider, mais contre ma volonté, car cela se fais tout seul. Le VTT enroule facilement, les freins sont BEAUCOUP plus puissants, les suspensions gomment beaucoup d’aspérités ce qui permet d’être serein au guidon….. en même temps à 2500€ le VTT! Heureusement !

Les pneus maxxis gonflés à 1.5b sont super à piloter, pourtant ils ne sont pas neufs.

Le petit bosse artificielle à mi parcours se passe bien, la réception est parfaitement amortie. Pourtant, le VTT fais 18 kg.

Et déjà, les 1.5 km du tracé sont déjà finis. Dommage, j’ai mis 2h à monter et 5min pour descendre. Quel engin!!!

Le tracé comporte, des rochers lisses et apparents sur le sol, de la terre, des sous bois, des parties très sinueuses, des parties rapides… et même des randonneurs.

Seule frayeur avec ce VTT, ne pas trop freiner fort de l’avant car cela ne pardonne pas, 🌞, et de ne pas le casser.


Voilà voilà. Vivement le retour des rallyes, car cela deviens dur.

Bonne journée.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑