Budget : une saison de slaloms

Hello à tous,

Aujourd’hui nous allons voir le budget en détail pour participer à 5 slaloms par saison.

Les slaloms se situent tous à moins des 150 km du domicile et vous avez votre tente pour dormir dans le parc d’assistance.

Si vous envisagez de participer à une finale, il faudra au moins faire le double d’épreuves pour pouvoir marquer assez de points.

Slalom de Roanne 2013

Pour les slaloms, vous pouvez soit participer avec un titre de participation (idéal pour 1 ou 2 épreuves par an) ou une licence RCC.

Le budget se décompose comme cela :

– engagements : 600€

– déplacement (essence + autoroute) : 300€

– essence course : 50€

– nourriture : 150€

– pneus* : 600€

– autre : 250€

Total : 1850€

* 4 slick et 4 pluie + 1 pneu de secours feront l’affaire.


Si vous hésitez toujours entre slalom, course de côte ou rallye, regardez cet article.

Le rallye VHRS en détails.

Hello à tous.

Aujourd’hui nous allons parler du rallye VHRS, ses particularités, son concept et comment y participer.


Comme vous le savez peut être, j’ai participé au rallye de Lyon Charbonnière 2019 en VHRS (voir mon article).

Du coup, je peux expliquer le fonctionnement du VHRS ou Véhicule Historique de Régularité Sportive.


Déjà il faut savoir qu’il vous faut un laisser passer VHRS délivré par la FFSA au prix de 100€. Vous devez envoyer une photo de votre voiture sans publicité, ni autocollants.


Une fois en possession de ce sésame, vous pouvez vous engager à votre première course. Pour ma part, pour le Charbo 2019, l’engagement était de 500€ contre 1100€ pour le moderne pour environ 10 ES contre 15 ES pour les modernes.

Nous disposions exactement des mêmes infrastructures que le rallye moderne, avec les mêmes contraintes de temps imparti et de pointage.

Nous avions aussi fais des reconnaissances le week-end d’avant, comme le rallye moderne. Reconnaissances forcément plus courtes car le parcours était allégé pour nous.


Niveau licence, une licence régularité ou licence national ou un titre de participation à 69€ (en 2020) est obligatoire pour chaque membre de l’équipage, pour participer à ses courses.


J – 1, voiture sur la remorque, nous allons aux vérifications techniques. L’ASA avait prévu un encart spécial VHC et VHRS pour laisser la place aux modernes sur la plus grande morceau du parking. Un commissaire arrive et nous demande le laisser passer, il regarde que le numéro de châssis soit conforme, regarde l’extincteur de 2 kg qui est obligatoire et homologué et nous demande nos gilets jaunes.

Vérifications check -> autocollant posé sur la portière. Nous nous dirigeons vers le parc fermé qui est identique au rallye moderne. Nous déposons la voiture et attendons le lendemain.

En rallye VHRS, pas besoin d’arceau ou de sièges homologués ou baquets homologués, ni même de combinaison. Juste un casque, un extincteur de 2 kg aux normes, des gilets jaunes et un haut à manches longues. Même si je recommande fortement ses équipements !


Le jour de la course arrive, tous les concurrents du VHRS ont RDV à Dardilly avec le responsable pour un briefing.

Celui ci nous explique, que nous partons après le rallye moderne et qu’il faut respecter les vitesses imposées en spéciales, sous peine d’être mise hors course.


Le principe du VHRS est simple.

Respectez une limite de vitesse imposée, afin d’éviter des pénalités. L’intérêt sportif n’est donc pas dans la vitesse mais dans le respect de cette règle.

Le concurrent a le choix entre 3 vitesses moyennes par spéciale, espacées en général de 5 km/h.

Exemple :

Spéciale N°1 : MARS/JUPITER – 6 km – 14h02

Vitesse basse : 58 km/h

Vitesse moyenne : 63 km/h

Vitesse haute : 68 km/h

Après une rapide petite recherche sur internet, nous savons qu’à 60 km/h, nous mettons 1 min pour faire 1 km, soit 6 min pour 6 km.

Donc si vous roulez en moyenne basse. Vous devez vous rapprocher d’un temps de 6min12 à 6min13s. Chaque seconde en plus ou en moins, vous fera un points de pénalité.

Si vous roulez en moyenne intermédiaire, ce sera 5min43s.

Si vous roulez en vitesse haute, ce sera entre 5min17s à 5min18s

Spéciale N°2 : SATURNE/PLUTON – 12 km – 15h10

Vitesse basse : 60 km/h

Vitesse moyenne : 65 km/h

Vitesse haute : 70 km/h

Temps à réalisé :

Vitesse Basse : 12min00s

Vitesse moyenne : 11min06s

Vitesse haute : 10min17s

Je me sers de ce site pour m’aider : Calcul vitesse moyenne, mais il existe aussi des TripMaster qui vous permet de rouler au plus juste de la vitesse moyenne imposé.

Et ceci pour chaque spéciale du rallye où de chaque rallye VHRS.


Es ce que vous avez compris ?

Le but premier est d’être à l’arrivée dans le laps de temps que vous avez calculé à la seconde prêt, plus vous êtes en avance ou en retard et plus vous allez perdre des points et descendre au classement final.

Nous au Charbo, on se traînait dans le rapide et on attaquait vraiment pas beaucoup dans le sinueux et même avec une vitesse moyenne haute, on avais encore 112s d’avance à l’arrivée de la spéciale numéro 2.


Une fois que vous êtes à l’arrivée d’un rallye, pas de prix en argent mais juste une coupe et la fierté d’avoir participé.


Mon avis personnel :

– Bon moyen de découvrir le championnat de France des rallyes pour moins cher.

– Idéal pour débuter le rallye ou pour du moins apprivoiser tout les aspects du rallye.

– Pas idéal quand on a déjà fais du rallye moderne.

– Pas idéal niveau sécurité des pilotes et spectateurs.


Voilà, à la prochaine.

Radio HS en pleine spéciale, que faire?

Hello à tous,

A qui cela n’est pas arrivé ? La pile de la radio HS en pleine spéciale ou dès le début de celle-ci.

Dans cette situation, le plan A se transforme rapidement en plan B voir même en plan C ou plus.


Comment faire pour comprendre les notes en spéciale lorsque la radio est HS ?

VIDÉO YOUTUBE

D’après mon expérience personnelle, cela m’est déjà arrivé en 2013. La radio était faible puis s’est coupée en cours de spéciale. Et comme par hasard, la pile de secours était à l’assistance. Je peux vous confirmer que même en criant, la voix de mon copilote était incompréhensible.

Mon copilote profita de mon système de notes avec des chiffres de 1 à 5, pour me faire des signes avec sa main quasiment sous mon casque pour être sur que je les vois.

Il me montrait la direction avec sa main, puis il me montrait le chiffre du virage avec ses doigts.

Pour les bosses, il me faisait des vagues d’avant en arrière, pour les chicanes des vagues de droite à gauche, puis pour les lignes droites, il me faisait la main droite avec des mouvements de haut en bas. Pour les freinages, le fameux « mollo » avec la main faisait l’affaire.

Seul inconvénient, les distances, l’état des cordes et de la route étaient absents de la langue des signes spéciale sport automobile de mon copilote.


Une radio ? Ça sert à quoi ? Pas le temps d’écouter la musique !

En fait, il s’agit plus d’un interphone que d’une radio à proprement parler. Chaque personne de l’équipage possède sa propre prise pour son kit, (celui ci comprend : les écouteurs et un micro).

La seule musique qui sortira de votre radio sera la douce et mélodieuse voix de votre copilote.

D’une manière générale, les radios fonctionnent soit avec une pile ou soit directement sur la batterie de la voiture.

Certaines radios ont une connexion pour qu’une caméra puisse se brancher dessus, comme cela, vous avez vos caméras embarquées avec le son de vos notes!. C’est pas beau ça?


Procédons par plans :

Dans le plan A, la radio fonctionne et tout va bien ou vous possédez une deuxième radio dans l’habitacle.

Dans le plan B, vous avez une pile de secours neuve dans la sacoche.

Dans le plan C, pourquoi ne pas pas utiliser les téléphones portables avec kit mains libres? mais pour en arriver là, c’est qu’aucun commerce, ni aucun concurrent n’a de pile (9V en général) pour votre radio.

Dans le plan D, un concurrent ayant abandonné vous prête gentiment sa radio (à conditions que ce soit la même que la votre).


Mon avis personnel :

Quand on fait du rallye juste pour le plaisir, c’est embêtant de ne plus avoir de radio, on peux en rigoler quelques secondes; mais quand on joue le podium ou même le rallye, cela doit être rageant au possible.

Conclusion : toujours avoir le plan B avec soit !

A+

Découverte : commissaire

L’intitulé « commissaire » fait partie d’une grande famille de licenciés de la fédération française du sport automobile.

Les postes sont nombreux :

– commissaires techniques A ou B

– chronomètreur

– chef de poste

– commissaires

– etc

Toutes ces personnes sont « commissaires » donc sur le bord de la spéciale ou aux extrémités de celle ci avec un gilet orange ou jaune de l’organisation ou bien aux vérifications techniques ou dans les parcs fermés.

Un commissaire est licencié à la FFSA et paie sa licence suivant son statut, car chaque licence pour chaque poste est différente, comme pour nous les pratiquants.

La mission d’un commissaire est de veiller à la sécurité des concurrents et des spectateurs pendant tout le week-end. C’est pour cela qu’ils suivent des formations au sein des ASA afin de bien connaître le « job »; il faut rappeler que ce « job » est du bénévolat avec beaucoup de contraintes, physique (souvent debout), beaucoup de patience et à la merci de la météo.

Il est en charge du matériel et de sa restitution, un jeune commissaire ne doit pas tenir de poste tout seul et doit officier sur au moins 3 courses dans l’année.

Le bénévole débutant passe par la case formation avec le responsable formation de l’ASA et doit passer un examen pour passer au « grade » classique de commissaire.

Une épreuve compte entre 150 et 200 bénévoles installés à leur poste suivant leur disponibilité, beaucoup d’associations organisatrices manquent cruellement de commissaires et certaines n’ont pas d’autre choix que d’annuler leur épreuves.

Pour ma part, en plus de ma licence pratiquant, je m’apprête à prendre ma première licence de commissaire afin d’officier sur le bord de la route (peut être dès la CC de Limonest).

Faire une course automobile avec sa voiture de tous les jours.

Vous êtes débutant en sport automobile ou simple passionné et vous voulez faire une course automobile avec votre voiture de tous les jours ? C’est possible en faisant du slalom. Le rallye LTRS autorise aussi les voitures de série, mais c’est de la régularité.

Le slalom est une course automobile ou l’habilité est surtout pris en compte, au détriment de la vitesse pure. C’est également la seule discipline acceptant les véhicules de série. L’épreuve se déroule en 4 ou 5 manches (2 manches d’essais, 2, ou 3 manches de chrono). Les voitures de série sont classées dans un groupe nommé « loisir », il reprend 2 classes suivant la classe de cylindrée. L1 de 0 jusqu’à 1600 cm3 et L2 de 1600 jusqu’à 2000 cm3.

Affiche 2019

Le conducteur peut ne pas prendre de licence à l’année mais une licence à la journée, elle lui sera délivrée le jour même sur le lieu de la course; le participant devra juste fournir un certificat de non contre-indication à la pratique du sport automobile.

L’inscription se fait comme pour un pilote lambda et les droits d’engagements sont identiques.

La voiture doit être d’origine (même si nous voyons quelques dérives); le conducteur doit avoir un casque et des vêtements qui couvrent le corps ainsi que les bras (une combinaison FIA est quand même conseillée).

Ensuite, vous n’avez plus qu’a prendre du plaisir et essayer de remporter votre classe respective ou, tout simplement, finir la course pour ensuite recevoir une coupe (car tous les concurrents classés en « loisir  » recoivent en général une coupe).

Prenez du plaisir, pilotez comme vous le désirez puis passez à la catégorie supérieure.

Le seul inconvénient c’est que vous ne pouvez pas vous qualifier pour la finale des slaloms car les véhicules du groupe loisir ne marquent pas de points.

71ème Rallye Lyon Charbonnières Rhône 2019

Liste des engagés Moderne, VHC set VHRS

Site internet du rallye

Cartes du parcours

Jeudi 18 avril

12h à 18h : shakedown à Limonest

Vendredi 19 avril

8h45 : départ du podium (Charbonnières les Bains)

Assistance – 20min (Villefranche sur Saône)

10h43 : ES 1 – Bibost/Bessenay/Montrottier

11h46 : ES 2 – Ternard/St Just d’Avray

12h19 : ES 3 – Châmelet/Oingt

Regroupement – 60min (Arnas)

Assistance – 40min (Villefranche-sur-Saône)

15h57 : ES 4 – Bibost/Bessenay/Montrottier

17h00 : ES 5 – Ternard/St Just d’Avray

17h33 : ES 6 – Châmelet/Oingt

18h36 : ES 7 – Marcy l’étoile (Reconnaissance de la spéciale n°7 avec la voiture de course).

18h51 : arrivée sur le podium (Charbonnières les bains)

Samedi 20 avril

6h30 : départ du podium (Charbonnières les Bains)

Assistance – 40min (Villefranche-sur-Saône)

8h13 : ES 8 – Mont Brouilly

8h31 : ES 9 – Lantignié/Villie Morgon/Chiroubles

9h34 : ES 10 – Marchampt/Claveisolles/St Cyr

10h32 : ES 11 – St Nizier/St Bonnet le Troncy/Grandris

Regroupement – 1h10 (Arnas)

Assistance – 40min (Villefranche-sur-Saône)

14h05 : ES 12 – Mont Brouilly

14h33 : ES 13 – Lantignié/Villie Morgon/Chiroubles

15h26 : ES 14 – Marchampt/Claveisolles/St Cyr

17h24 : ES 15 – St Nizier/St Bonnet le Troncy/Grandris

Regroupement – 20min (La Tour de Salvagny)

16h46 : podium final VHC (Charbonnières les Bains)

18h14 : podium final moderne (Charbonnières les Bains)

Inscription et documents divers:

Inscription sur le site de la FFSA

Fiche reconnaissances

Demande d’ouvreurs

Inscription shakedown

Renseignements assistance

Annexe et planning des reconnaissances

Liste des documents en ligne (moderne) :

Engagement

Règlement

Liste des documents en ligne (VHC)

Engagement

Règlement

Liste des documents en ligne (VHRS)

Engagement

Règlement

Quelle voiture pour débuter en rallye

Votre envie pour débuter en rallye est croissante jour après jour, vous avez déjà épuisé le jeu WRC 7, vous vous êtes décidé à acheter une voiture et débuter le rallye, mais vous ne savez pas encore quelle voiture acheter.

Voilà mon avis personnel par tranche de budget:

MOINS DE 5000€

1/ 106 XSi, AX GTI ou 106 Rallye FN1 ou F2-12 : d’origine ou presque, à ce prix là, moteur d’origine, boite d’origine ou couple court

2/ 205 GTi FN2 ou F2/13 : j’ai vu récemment une 205 GTi FN2 à la vente!! Côté technique, idem homologue du dessus.

MOINS DE 10000€

1/ 106 XSi FN1 ou AX GTi FN1 ou 106 RALLYE FN1 : à ce prix là, le moteur peux avoir avoir quelques chevaux en plus, on retrouve en général une bonne boite et de bonnes suspensions

2/ Saxo VTS N2S ou SAXO VTS N2 ou 106 S16 N2 : moteur un peu préparé, un couple court (sauf la N2S qui sera forcément en boîte de série), de bonnes suspensions.

3/ Clio Williams N3 : moteur un peu préparé mais couple court

MOINS DE 15000€

1/ 106 S16 N2, Saxo VTS N2, Saxo A6 : à partir de la, on commence à avoir des moteurs sympathiques, une bonne boite voire une boîte à crabots, des suspensions au top.

2/ Clio RS N3 : moteur d’origine ou presque, une boîte avec un couple court, difficile de trouver une boîte à crabots pour moins de 15000€

PLUS DE 20000€

1/ Clio RS N3 : voiture au top, boîte à crabots, moteur préparé

2/ 106 S16 F2-13 : moteur préparé et sûrement une boîte séquentielle (type sadev C2 R2)

3/ 306 ou 206 F2000 : à ce budget la, on peux trouver des voitures bien préparées avec une bonne boîte à vitesses.

4/ 208 ou C2 R2 : parfaite pour sa catégorie, voiture qui a fais ses preuves.

MES COUPS DE CŒURS:

1/ Clio R3 : voiture au top, boîte séquentielle, moteur préparé, frein et suspensions parfait.

2/ Skoda Fabia R5 : rien à dire. Juste parfaite.

3/ Peugeot 208 R5 : rien à dire. Juste parfaite bis

Quelques sites internet pour acheter une voiture d’occasion :

Rally Forez

Mikado Racing

Leboncoin

Comment transporter sa voiture?

Vous voilà propriétaire de votre auto de course. Il est le grand jour, il faut emmener la voiture sur le lieu de l’épreuve.

Comment faire?

Solution : la remorque porte voiture.

Simple essieu, double essieux, fermée, bâchée, double, basculante…. le choix de votre remorque est libre. Le critère principal est le poids de chargement et votre utilité.

Règle numéro 1:

Pour ma part, ma voiture de course fais dans les 725kg et j’utilise généralement une remorque simple essieu de 1300 kg de PTAC. Le poids à vide de la remorque est de 350 kg. 785 + 350 = 1135 kg. Voilà la règle du PTAC est respectée.

Règle numéro 2:

Le permis remorque est nécessaire lorsque l’ensemble roulant fais plus de 3500 kg. C’est le cas notamment des fourgons. Le fourgon fais environ 2100 kg, la remorque 350kg et pour une voiture du type Clio RS, on tourne à 1100kg. 2100 kg + 350 kg + 1100kg = 3550 kg.

Le permis remorque est également nécessaire lorsque la voiture qui tire la remorque à un poids à vide inférieur au PTAC de la remorque.

Règle numéro 3 :

Prévenir votre assurance que vous tirez une remorque.

Pour une voiture de type 106, AX, 205, saxo, samba, Cinquecento…. une remorque simple essieu suffit.

Pour une voiture de gabarit supérieure, pensez au remorque double pour rester dans la légalité.

Ma première expérience en compétition.

Ma première expérience en sport auto en dehors des quelques sessions karting en loisir et aux sélections rallye jeunes commença à l’occasion du slalom de Vienne 2008.

Course que j’ai effectuée au volant d’une 205 GTi F2-13 que j’avais achetée quelques mois auparavant sur un site d’annonces.

Engagement envoyé quelques semaines avant le jour J, je contacte plusieurs fois l’organisation afin de m’assurer de ne pas être sur liste d’attente.

N’ayant pas de remorque, je décide de faire le chemin par l’autoroute avec ma 205. J’arrive à mon port et j’installe l’assistance. J’avais déjà reconnu le parcours le samedi avec deux amies, donc c’était le jour J de la course uniquement.

Nous faisons 2 sessions d’essais et deux sessions chronométrées, les chronos ne sont pas super, car mon moteur commence a fatiguer. L’assistance se penche sur le sujet, mais rien n’y fais. On termine tant bien que mal et on rentre à la maison par l’autoroute.

Ma première épreuve se conclura avec un pare choc presque arraché (sur cette cône de chantier), un essuie glace endommagé un bon week-end plein de souvenirs.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑